no consumer
Gymnast-Eddie-Keogh.jpg

Eddie Keogh

L'Explorateur Canon Eddie Keogh est un photographe de sport freelance reconnu. Il a travaillé pour des journaux nationaux au Royaume-Uni entre 1986 et 2005, avant de rejoindre Reuters en tant que photographe indépendant. Eddie a assuré la couverture de ses premiers Jeux Olympiques à 21 ans, à Los Angeles. Il a couvert huit Coupes du Monde de football et a immortalisé la quasi-totalité des sports existants.

Une fraction de seconde

Pour Eddie, « le vrai défi est de saisir cette fraction de seconde qui définit à elle-seule un événement sportif en particulier ». Comment s'y prend-il ?

Gymnaste-Eddie-Keogh
© Eddie Keogh - Canon EOS-1D Mark IV ; exposition 1/1250 s à f/2.8, ISO 1600.

« Ce gymnaste tournait tellement vite autour de la barre que j'ai enchaîné les prises de vues en espérant obtenir une forme intéressante. À la fin de la journée, j'ai donné ma carte à un éditeur qui m'a dit qu'il avait adoré la photo de l'homme sans tête. J'ignorais de quoi il parlait, jusqu'à ce que je voie la photo. Dame Chance a encore frappé ! »

Course-hippique-Eddie-Keogh
© Eddie Keogh - Canon EOS-1D X avec un objectif EF 8-15mm f/4L Fisheye USM ; exposition 1/1600 s à f/4.5, ISO 400.

« Il s'agissait de la course du jour, au Festival de Cheltenham. Alors que le soleil était en train de se coucher, je me suis avancé sur le parcours jusqu'à une clôture orientée vers le soleil. J'ai alors placé mon appareil sur une pointe, au pied de cette clôture, et l'ai déclenché à l'aide d'un transmetteur radio. »

La contribution de Canon

« J'ai testé le nouveau Canon EOS 1-D X Mark II et son suivi est exceptionnel. Il offre une mise au point plus réactive et plus stable que tous les autres appareils Canon que j'ai utilisés. Qu'importe la rapidité avec laquelle une action se déroule, je sais que je peux compter sur son système d'autofocus pour saisir l'instant parfait. »

Actualités

À venir : Redécouvrir le monde sans viseur.

S'abonner à la newsletter