BUSINESS BYTES

Les PME européennes identifient les difficultés à surmonter pour pouvoir réussir

  • Publié il y a 1 an
  • 2 min de lecture

Dire que la conjoncture économique en Europe a été difficile pour les PME serait sérieusement sous-estimer la situation. Les PME restent néanmoins optimistes. Les travaux de recherche menés par Canon en vue de déterminer l'humeur des PME et des SOHO en Europe indiquent que la réalisation d'un tel succès ne va toutefois pas sans certaines difficultés.

Faire face aux considérations économiques externes

La société d'études de marché ICM a récemment interrogé plus de 1 200 propriétaires de petites entreprises en Europe. Leurs travaux ont montré que les PME et les SOHO se sentent limités dans leurs tentatives de croissance, avec d'importantes variations d'une région à l'autre.

Les entrepreneurs allemands ont globalement une perspective plus optimiste ; les Britanniques affichent des sentiments mitigés en ce qui concerne le développement commercial. L'Espagne, quant à elle, se concentre sur la croissance, mais elle est très fortement affectée par la conjoncture économique ; 75 % des petites entreprises espagnoles déclarent que la situation économique au sens plus général au sein de leur pays constitue le facteur externe clé.

Ces travaux mettent en lumière l'impact sous-jacent des conditions économiques sur les petites entreprises et comment, alors que certains pays sortent de la crise, d'autres se battent pour revenir à des niveaux de confiance d'avant la récession.

Traiter les questions commerciales internationales

Pour de nombreux patrons de PME, les considérations externes seront source de frustration. Certains facteurs clés échouent tout de même sous l'influence des chefs d'entreprise.

Les propriétaires de PME et de SOHO doivent bénéficier d'une stabilité suffisante pour pouvoir aller à la rencontre des clients et pour communiquer avec eux afin de bien connaître leurs nouveaux besoins et leurs nouvelles exigences. Quelque 45 % des petites entreprises européennes reconnaissent les difficultés majeures que constituent l'identification de nouveaux clients potentiels et la rétention des clients ; 28 % des propriétaires de SMB et de SOHO aimeraient consacrer davantage de temps aux questions de service offert à la clientèle.

La flexibilité est un élément clé pour les petites entreprises cherchant à capitaliser sur la reprise économique ; la réduction des tâches administratives est un moyen de dégager du temps et des ressources utiles.

Profiter des nouvelles opportunités

Les travaux de recherche menés par Canon suggèrent que plus d'un quart (28 %) des propriétaires de PME estiment consacrer trop de temps à la paperasse.

Et pourtant, la nouvelle technologie d'impression et d'utilisation du cloud permet aux petites entreprises de réduire le temps consacré aux tâches administratives, libérant ainsi du temps pour pouvoir mieux se concentrer sur les points importants au sein de leurs activités.

La lutte pour un retour rapide de la croissance permettrait à un plus grand nombre de chefs de consacrer davantage de temps aux demandes de leurs clients. En contournant le poids des tâches administratives, les petites entreprises se sentiront plus à même de consacrer du temps aux services, à l'innovation et à la croissance.