BUSINESS BYTES

L’action puissante des petits fichiers pour votre entreprise

  • Publié il y a 2 ans
  • 3 min de lecture

Les chercheurs d’IDC signalent que l’univers numérique (digital universe) double de taille tous les deux ans et sera multiplié par dix entre 2013 et 2020, passant de 4,4 billions à 44 billions de gigaoctets.

Pour donner une idée, la quantité d’informations stockées pourrait actuellement remplir la mémoire d’une pile de tablettes iPad Air atteignant deux tiers de la distance terre-lune. En 2020, elle remplira 6,6 piles de ce type.

Par conséquent, la quantité de mégadonnées (Big Data) continuera à croître rapidement, l’Internet des objets (IoT) et les technologies portables interconnectant sans cesse davantage de capteurs de collectes de données au sein du réseau. Alors que tout le monde s’évertue à donner un sens à cette gigantesque quantité de données non structurées, un vaste volume ne représente pas toujours la solution à privilégier.

Cela peut paraître une affirmation presque contradictoire, mais la clef de la compréhension des défis auxquels les entreprises sont confrontées réside en vérité dans les petits fichiers (Small Data), c’est-à-dire les informations utilisées pour déterminer la situation et qui proviennent des mégadonnées par le biais de l’analyse. La focalisation sur les menus détails exerce un impact positif sur les performances, car ce sont ces informations qui donnent lieu aux activités en fonction de la situation actuelle.

Pour marquer des points, les chefs de file dans le développement du numérique doivent aider les membres du personnel à bien cerner les tendances appelées à renforcer la compétitivité de l’entreprise et du service à la clientèle. Cette aide doit être centrée sur quatre domaines essentiels : la demande, l’analyse, la présentation et l’affinage.

En premier lieu, il convient de prendre conscience que vous ne pouvez mesurer ce que vous ne comprenez pas. Arrêtez donc de vous préoccuper des mégadonnées. Les chefs de file dans le développement du numérique doivent consacrer le plus de temps possible à leurs collègues de travail, afin de permettre à l’équipe IT de découvrir les petits détails des objectifs généraux de l’entreprise.

Transposez ensuite cette prise de conscience des préoccupations de l’entreprise au niveau de l’analyse. Réfléchissez à la manière dont la société collecte des données et comment des outils analytiques sont susceptibles d’extraire des informations essentielles des systèmes en silo et des bases de données. Collaborez avec les intervenants clefs et procédez à une analyse du paysage concurrentiel, afin de mettre en adéquation les projets de veille économique gérés par l’équipe IT et les objectifs à long terme de l’entreprise dans son ensemble.

Créez ensuite un moyen de visualisation, tel qu’un tableau de présentation, fournissant des renseignements aux cadres dirigeants. Présentez les petits détails parmi une liste d’une dizaine de facteurs, tels que ventes internationales, commandes en cours et satisfaction des clients, qui influeront sur la manière dont l’entreprise fonctionne, tant à l’heure actuelle qu’à l’avenir.

En bref, utilisez les petits fichiers (Small Data) pour éliminer les suppositions des processus commerciaux. Plutôt que de s’appuyer sur des campagnes de grande ampleur, les professionnels du marketing doivent collaborer avec les responsables de l’IT et déterminer la manière d’extraire des données provenant des sources les plus diverses dans l’entreprise. En se focalisant sur des petites tendances et des détails parfois insignifiants, les décideurs pourront déterminer quels sont les clients importants et quels sont les produits qu’ils sont susceptibles d’acquérir.

Les petits fichiers peuvent également être utilisés pour affiner les processus internes et faciliter le partage, en incitant tous les membres du personnel à collaborer et à mettre en commun leurs connaissances. En puisant dans l’expérience propre aux divers départements, l’entreprise peut commencer à relever des défis plus importants, tels qu’une pénurie de talents ou des problèmes de longue date se posant au service à la clientèle.

Dès que l’équipe IT a achevé son approche bêta, il est important de créer une boucle de rétroaction. Celle-ci vous permettra de collaborer avec des collègues pour déterminer de quelle manière les objectifs évoluent au fil du temps et les moyens d’affiner l’approche en réaction.

La quantité de données détenues par les entreprises s’accroît à un rythme tel que tout projet est appelé à demeurer en permanence un travail en cours. En adoptant une stratégie basée sur les petits fichiers, les chefs de file du développement du numérique peuvent toutefois aider leur entreprise à conserver une longueur d’avance sur la concurrence.