BUSINESS BYTES

Convertir des données en informations stratégiques

  • Publié il y a 1 an
  • 3 min de lecture

Les données brutes n’ont pratiquement aucun intérêt pour les entreprises, ce qui n’empêche pas celles-ci de collecter des quantités sans cesse croissantes de faits et de chiffres. La raison en est simple : toute entreprise capable de créer quelque chose d’utile à partir de données brutes à une meilleure chance de connaître le succès que ses concurrents.

Aujourd’hui, l’objectif de toute société consiste à convertir des données brutes non structurées ou mégadonnées (Big Data) en petits fichiers de données, pour en tirer des informations stratégiques. Ce processus en trois étapes peut être comparé à un parcours, au cours duquel les données sont collectées, analysées, puis finalement appliquées à la stratégie commerciale.

Certaines observations portent toutefois à croire que de nombreuses entreprises considèrent ce parcours comme un processus tortueux. Un rapport de Capgemini, l’un des leaders mondiaux du conseil, indique que si plus de la moitié (59 pour cent) des cadres dirigeants reconnaissent que les données deviennent un composant essentiel de la valeur de marché, près de deux tiers d’entre eux (65 pour cent) reconnaissent que leur entreprise risque de perdre sa compétitivité s’ils n’adoptent pas de nouveaux outils analytiques.

Les recherches au niveau mondial permettent de penser que de nombreuses entreprises se perdent en chemin lors du parcours. Si elles excellent à collecter des données brutes, certaines firmes éprouvent des difficultés à les analyser et à produire des informations stratégiques utiles. L’absence de celles-ci pousse de nombreux cadres à jeter l’éponge et à reconnaître à contrecœur que la concurrence prend des longueurs d’avance.

Les recherches de Capgemini indiquent en outre que 64 pour cent des cadres considèrent que les mégadonnées (Big Data) modifient les frontières commerciales traditionnelles, ce qui ouvre la porte à de nouveaux fournisseurs. Plus d’un quart (27 pour cent) des chefs d’entreprises constatent l’arrivée de nouveaux concurrents provenant d’autres secteurs, tandis que 53 pour cent s’attendent à devoir affronter la concurrence de start-up centrées sur les données.

Un très bel exemple de cette situation est offert par la start-up de voiturage Uber, qui utilise l’analyse de régression statistique pour déterminer la démographie sociale d’un quartier. Uber utilise ses informations pour savoir dans quelle mesure les demandes de service fluctueront et dans quelle mesure les prix et la satisfaction des clients pourront en être affectés. Les informations stratégiques de la firme lui permettent de concurrencer – et dans de nombreux cas de supplanter – les spécialistes traditionnels du transport.

Les entreprises confrontées à de nouveaux défis doivent adopter la veille économique et adapter leur stratégie à long terme. Les sociétés de services énergétiques traditionnelles sont confrontées à un nouveau défi sous la forme de Nest, le thermostat intelligent de Google. British Gas doit affronter cette technologie et utilise des informations stratégiques issues de la veille économique pour développer – et continuer d’affiner – son appareil de chauffage domestique Hive.

L’accès à l’analytique peut également modifier un secteur entier. C’est notamment le cas avec la transformation rapide sous tendue par l’IT qui survient dans le secteur des services financiers. Les informations stratégiques en temps réel permettent aux entreprises en pointe d’accroître la rapidité du courtage électronique. D’après le spécialiste de la finance State Street, la qualité des informations stratégiques est telle que 64 pour cent des firmes leaders dans le traitement des données se montrent très confiantes dans leur capacité à générer des stratégies de négociation très performantes, pour seulement 53 pour cent de celles qui sont à la traîne dans ce domaine.

Le message est clair : dans toutes les entreprises de tous les secteurs, la nécessité de générer des informations stratégiques ne cesse d’augmenter et le rôle essentiel que jouent ces informations ne pourra que s’accroître. À long terme, l’analyse des données brutes aidera non seulement votre entreprise à demeurer concurrentielle, mais elle pourrait également garantir sa survie.



[Références]

http://www.prnewswire.com/news-releases/new-global-study-by-capgemini-and-emc-shows-big-data-driving-market-disruption-leaving-many-organizations-fearing-irrelevance-300047775.html

http://www.datanami.com/2015/03/17/how-startups-are-using-big-data-tech-to-disrupt-markets/

http://www.zdnet.com/article/if-you-dont-fail-you-arent-innovating-how-to-keep-tech-staff-engaged-and-customers-happy/

http://www.statestreet.com/content/dam/statestreet/documents/Articles/DataFullReport.pdf