Le vert a le vent en poupe !

Du milieu à la fin des années 1990, une informatique respectueuse de l’environnement a été le maître mot de l’industrie technologique. Experts et fournisseurs se plaisaient à chanter les louanges de leurs produits et soulignaient l’importance à long terme de sauver la planète.

Mais au lendemain de la crise et du ralentissement économique, quelque chose a changé. Les décideurs économiques étaient toujours enclins à se rallier aux principes environnementaux, mais la réalité à court terme de la survie économique monopolisait leur attention. Plutôt que de continuer à considérer ces projets comme un objectif essentiel, de nombreuses entreprises ont alors commencé à réduire le degré de priorité accordé aux initiatives ‘écologiques’.

Toutefois, même au plus fort de la crise économique, la volonté d’agir dans la durabilité n’a jamais été complétement éclipsée. Aussi, la focalisation sur cette nécessité propre à la fin des années 1990 et la sensibilisation des entreprises et de leurs clients à l’importance de la défense de l’environnement reviennent  aujourd’hui en force pour se hisser en haut de la liste des priorités.

L’amélioration des conditions économiques, la focalisation sur la croissance et une série de nouvelles capacités technologiques impliquent qu’une informatique écologiquement efficiente a le vent en poupe et figure à nouveau en bonne place à l’ordre du jour. Des études menées par Canon révèlent que pas moins de 54 pour cent des patrons des petites entreprises reconnaissent leurs préoccupations environnementales.

Dans certains pays, l’écologisme figure d’ores et déjà au cœur des objectifs commerciaux. En Italie, près des trois quarts (73 pour cent) des patrons de PME et de SoHo (Small Offices Home Offices = petits bureaux et bureaux à domicile (PBBD)) estiment qu’il est crucial  de respecter l’environnement. Mais que peuvent faire les petites entreprises pour veiller à ce que cette attitude soit au centre de leur business plan ?

L’efficacité de l’impression progresse clairement

L’expression « respectueux de l’environnement » couvre tout un éventail de choses différentes en fonction des entreprises.  C’est ainsi, par exemple, que les personnes interrogées dans le cadre de l’enquête ont fourni les réponses suivantes pour expliquer ce que cette expression représente à leurs yeux : économie de papier (79%), recyclage des déchets en général (68%), recyclage des consommables d’impression (61%), réduction de la consommation de toner/encre (58%) et impression recto/verso (56%).

Les études de Canon révèlent que plus d’un tiers (36 pour cent) des patrons de petites entreprises recherchent des solutions d’impression plus respectueuses de l’environnement. Toutefois, outre cet impact économique direct, ce que de nombreux patrons de petites entreprises ne réalisent pas, c’est qu’ils peuvent avoir recours à de nouvelles technologies d’impression et de gestion des documents pour réduire les déchets, ainsi que pour accroître l’efficience et améliorer la rentabilité.

Les technologies d’impression les plus perfectionnées offrent tous ces avantages. Les imprimantes multifonctions modernes utilisent des consommables de grande capacité, qui permettent aux utilisateurs d’imprimer des milliers de pages avant de devoir remplacer les cartouches. L’impression recto/verso automatique permet pour sa part de réduire la quantité de papier utilisé.

Des imprimantes de ce type incluent en outre des options de gestion qui offrent une meilleure visibilité des habitudes d’impression, permettant ainsi aux petites entreprises d’identifier les modes d’utilisation et de maîtriser les coûts. La longue expérience acquise dans le recyclage des cartouches permet en outre de veiller à ce que celles-ci ne finissent plus à la décharge.

Vers un avenir plus productif

Les imprimantes multifonctions modernes offrent aux patrons de PME soucieux des problèmes environnementaux la possibilité de travailler efficacement et de manière plus productive. Toutefois, si de nombreux patrons de petites entreprises utilisent des imprimantes de ce type pour mieux respecter l’environnement, l’heure n’est pas à l’autosatisfaction.

Les études de Canon révèlent également qu’un peu plus d’un cinquième des patrons de PME ne considèrent pas que leur entreprise recherche systématiquement des solutions d’impression plus respectueuses de l’environnement. Pour ces patrons, d’autres éléments – dont certains sont liés à la technologie, tels que la gestion de l’information, le cloud et la mobilité – figurent en meilleure place sur la liste de leurs priorités.

Il n’y a toutefois aucune raison d’ignorer le souci d’écologie en faveur d’autres facteurs. Une société soucieuse de l’environnement est une entreprise plus efficiente. De bonnes références écologiques seront en outre appréciées des clients, dont beaucoup recherchent des partenaires capables d’apporter la preuve qu’ils se soucient de l’environnement et cherchent à réduire leur  empreinte carbone globale.

Et surtout, les patrons de petites entreprises ne sont pas tenus de privilégier un domaine technologique par rapport à un autre. La transformation numérique en matière d’impression est liée à l’utilisation de l’information, au cloud et à la mobilité. Les périphériques multifonctions se connectent au cloud et permettent aux utilisateurs mobiles d’imprimer, de numériser et d’utiliser les informations où qu’ils se trouvent.

L’association de l’ensemble des progrès réalisés en matière de technologie d’impression contribue à améliorer l’efficience et la productivité des petites entreprises. Pour les PME et les SoHo, ces progrès signifient qu’évoluer au sein d’un environnement respectant la planète n’est plus uniquement une option « souhaitable mais sans plus », mais bien la meilleure façon de faire des affaires.