ARTICLE

Le meilleur conseil de la photojournaliste Elisabeth Blanchet : « Prenez le temps avec vos sujets »

Portrait de la photographe documentaire française Elisabeth Blanchet, dont les projets à long terme comprennent notamment un documentaire sur les communautés de gens du voyage irlandais et de Roms au Royaume-Uni. © Tom Broadbent

« Chaque situation est unique, donc soyez toujours vigilant et observateur », conseille la photographe documentaire Elisabeth Blanchet. « La photographie consiste en une succession de moments décisifs uniques. »

La photographe française est particulièrement connue pour ses projets à long terme, notamment des clichés de maisons britanniques préfabriquées d'après-guerre et son projet de documentaire actuel sur la vie des gens du voyage irlandais et des Roms à travers le Royaume-Uni.

Pour que vos clichés soient vraiment parlants, vous devez être patient et prendre le temps : derrière chaque image se cache souvent une longue histoire.

« Le temps, c'est de l'argent, sauf en ce qui concerne ma vision de la photographie. Pour moi, il s’agit de raconter des histoires à travers des images. Chaque image a sa place, son importance au cœur d'une histoire. Certaines peuvent être si percutantes qu'elles suffisent à raconter leur propre histoire. Pour que vos clichés soient parlants, vous devez être patient et prendre le temps. Selon moi, derrière chaque image se cache souvent une longue histoire.

« Si vous travaillez sur vos propres projets à long terme, comment pouvez-vous espérer un bon résultat si vous ne prenez pas le temps de connaître vos sujets, de les photographier dans différents endroits et différentes situations, d'écouter leurs idées et suggestions, et de les prendre en considération ? »

An Irish traveller girl sits in the entrance to a caravan, during an eviction from the land they were living on.
Elisabeth a réalisé ce portrait d'une petite fille lorsqu’elle photographiait l'expulsion de sept familles de gens du voyage irlandais par les services d'huissiers Constant & Co à Hovefields, Basildon. Photo prise avec le Canon EOS 5D Mark II équipé d'un objectif EF 24-70mm f/2.8L USM. © Elisabeth Blanchet

« Même si l'histoire ou le projet que vous photographiez n'est pas prévu sur le long terme, comme un reportage ou un portrait, vous devrez prendre le temps nécessaire pour rencontrer les protagonistes et trouver un moyen de nouer des liens avec eux et de gagner leur confiance. N'oubliez jamais que lorsque vous photographiez quelqu'un, vous le "prenez" en photo. Vos sujets vous offrent leur image et, si vous voulez qu'ils donnent le meilleur d'eux-mêmes, ils doivent pouvoir vous faire confiance.

« Soyez patient. Parfois, vous vous retrouverez dans des situations délicates où les sujets ne sont pas d'humeur à poser, pour des raisons personnelles ou suite à des évènements imprévus. Dans ce cas, n'insistez pas. Laissez votre appareil photo dans son étui et, si vous sentez que c'est nécessaire, soyez humain, simplement. Soyez à l'écoute, donnez des conseils, et mettez de côté le photographe que vous êtes. Si vos sujets vous proposent un dîner ou un café, prenez le temps de vous asseoir avec eux et de les écouter : ce sont vos hôtes désormais. C'est un excellent moyen de vous rapprocher d'eux, d'avoir une relation plus personnelle. Ne pensez pas que les moments où vous ne prenez aucune photo sont une perte de temps. Au contraire, voyez-les comme une étape nécessaire pour réaliser de plus belles images un peu plus tard. »


Pour obtenir davantage de conseils cruciaux de la part de photographes professionnels,
consultez notre page réservée aux histoires.

Rédigé par Emma-Lily Pendleton


Canon Professional Services

Les membres ont accès au support CPS, localement et lors d'évènements majeurs, à un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, au prêt gratuit d'équipement de remplacement.

S'inscrire

En savoir plus

Canon Professional Services