ARTICLE

Comment faire un pitch parfait auprès d’un chargé de photo

Sarah Tilotta, photographe et chargée de photo indépendante pour CNN, sait comment proposer ses idées de manière efficace afin d'être publiée. © John Hooper/CNN International

Parce qu’elle travaille pour CNN à la fois en tant que chargée de photo numérique dans le secteur des actualités et comme photographe indépendante, Sarah Tilotta connaît le processus de commande des deux points de vue. Avant ses professions actuelles et après avoir obtenu son master en photojournalisme de l’université de l’Ohio en 2014, Sarah a été stagiaire au sein de la National Public Radio et de l'agence photographique documentaire Noor.

Elle nous explique : « Comprendre de l’intérieur ce à quoi ressemble une journée de travail dans la vie d’un chargé de photo m'a permis de mieux cerner comment contacter les personnes, sous quelles formes envoyer mon travail. En fait, tous les aspects pratiques que l’on ne nous apprend pas à l’université. » Voici les cinq conseils principaux de Sarah pour vous améliorer, vous et votre travail, avant de faire votre pitch.

1. Une approche bien pensée

« Considérez le but que vous donnez à votre travail : quelles sont vos motivations ? Et pensez à votre public. Qui sont les personnes que vous souhaitez atteindre ? Assurez-vous de faire votre pitch auprès d’une personne représentative de ce public. Quelle influence souhaitez-vous que votre travail ait sur votre public ? Aimeriez-vous que les gens changent d’avis sur un sujet particulier ? Qu’ils soient davantage sensibilisés ? Qu’ils donnent de l'argent ? Ou bien qu’ils modifient leur politique ? »

« Comment allez-vous présenter votre travail ? De quelle façon souhaitez-vous que votre public interagisse avec votre travail et sous quelle forme ? Il peut s'agir d’une publication numérique, d'une exposition ou d’un livre. Peut-être existe-t-il des publics multiples, des formes multiples ? Dans tous les cas, vous devez élaborer une stratégie pour que les différentes formes sous lesquelles vous présentez votre travail soient adaptées aux publics que vous souhaitez atteindre. »

Les chargés de photo veulent voir des pitchs qui sortent du lot.

2. Une histoire marquante

« Les projets personnels importent vraiment. Voyez comment le marché de la photographie actuel est saturé ! Les chargés de photo veulent voir des pitchs qui sortent du lot. Les nouvelles entreprises ont des abonnements pour des photos en provenance d'agences. En tant que photographe débutant, il est impératif que vous offriez autre chose. Par exemple, Diego Ibarra Sánchez a récemment travaillé sur l'impact de l'État islamique sur le système scolaire irakien. En se concentrant sur ce problème particulier lié à l’ensemble du conflit, il nous permet d’aborder ce sujet précis et nous montre les conséquences à long terme sur la population. Il n’y a pas que des images de destruction et de réfugiés. »

3. Des connaissances spécialisées

« Trouvez un thème. Il peut se rapporter à votre sujet ou à la région que vous couvrez. Définissez-vous comme un expert d’un certain sujet ou d’un endroit. Cela vous aidera à trouver du travail au début, au moins à cet endroit. Il sera toujours temps de vous diversifier plus tard. »

4. Un réseau puissant

« Vous trouverez du travail grâce à des référents. Les gens ne veulent pas confier une mission à quelqu’un qu’ils ne connaissent pas du tout. Il est donc important de vous rendre à des festivals ou d’interagir avec d'autres personnes via les réseaux sociaux si ce n’est pas possible. Faites tout ce que vous pouvez dans votre spécialité au sein du secteur pour créer des contacts, et pas seulement avec d'autres photographes ou chargés de photo. Construisez votre réseau en liant connaissance avec des écrivains et des éditeurs dans différents domaines. La réputation que vous vous créez soutiendra votre activité. »

De nombreuses personnes sont capables de prendre de très bonnes photos, mais toutes ne font pas de bons professionnels.

5. Du professionnalisme

« Soyez fiable. Soyez bienveillant. C’est un petit secteur et ces qualités feront que l’on vous engagera à nouveau, dès lors que vous aurez réussi à mettre un pied dans la porte. De nombreuses personnes sont capables de prendre de très bonnes photos, mais toutes ne font pas de bons professionnels. Soyez un collaborateur professionnel, fiable et bienveillant. »

Rédigé par Rachel Segal Hamilton


Pour découvrir d'autres récits qui vous inspirent, y compris ceux de photographes et de leurs réussites, rendez-vous sur la page principale.

Canon Professional Services

Les membres ont accès au support CPS, localement et lors d'évènements majeurs, à un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, au prêt gratuit d'équipement de remplacement.

S'inscrire

En savoir plus

Canon Professional Services