ARTICLE

Pourquoi avoir choisi le blanc ? L'histoire qui se cache derrière les objectifs blancs emblématiques de Canon

Les super téléobjectifs Canon sont peut-être instantanément reconnaissables grâce à leur peinture blanche distinctive, mais la technologie qui se cache derrière le revêtement est tout aussi remarquable.
Des rangées de téléobjectifs blancs pointent vers le terrain à côté d'un événement sportif.

Les événements sportifs à travers le monde présentent inévitablement quelques ingrédients clés : compétence, excitation, drame et rangées de téléobjectifs blancs et étincelants Canon.

Du rugby à la course automobile, de la natation au tennis, quel que soit le sport, les grands événements sportifs du monde entier ont une chose en commun : des rangées de photographes avec de super téléobjectifs blancs Canon. Ils sont si présents qu'ils définissent presque les lignes de touche dans de nombreux sports.

« Beaucoup de personnes pensent que les grands objectifs des événements sportifs devraient être blancs. C'est ce que vous vous attendez à voir », déclare Mike Burnhill, spécialiste des produits d'imagerie professionnelle chez Canon Europe. « Même dans les jeux vidéo de sport, les photographes autour du terrain virtuel ont des objectifs blancs, car c'est ce que vous voyez dans la vraie vie. »

Cela est vrai pour le sport certes, mais aussi pour le photojournalisme, la photographie naturaliste et la photographie animalière : partout où les téléobjectifs sont la norme, vous verrez l'emblématique peinture blanche des objectifs Canon. C'est ainsi depuis des décennies, et cela continue d'être le cas pour les derniers super téléobjectifs Canon RF, le Canon RF 400mm F2.8 L IS USM et le Canon RF 600mm F4 L IS USM. Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les objectifs Canon sont blancs ?

Il y a en fait une raison très importante liée à la qualité de cette peinture blanche distinctive des objectifs Canon, et l'histoire de cette couleur est celle d'une innovation à la recherche de la perfection en matière d'imagerie.
Lucia Griggi, vêtue d'un bonnet en laine et d'un manteau d'hiver, est assise par terre pour photographier des bovins des Highlands avec un Canon EOS R6 équipé d'un objectif Canon RF 70-200mm F4 L IS USM.

Lucia Griggi, photographe de voyages et de nature a emporté un Canon EOS R6 équipé de l'objectif compact blanc Canon RF 70-200mm F4 L IS USM lors de son voyage à travers les spectaculaires Hébrides intérieures d'Écosse. Découvrez ses expériences sur cette première séance avec cet objectif. © Andrew Ford

Le super téléobjectif Canon RF 600mm F4 L IS USM, avec pare-soleil.

La dernière génération de peinture blanche de Canon avec un revêtement isolant spécialement conçu a été utilisée sur les derniers super téléobjectifs RF, y compris le modèle Canon RF 600mm F4 L IS USM hautes performances. Tout aussi important, le pare-soleil dispose du même revêtement isolant, ce qui assure une température constante entre l'objectif et la fixation.

Alors pourquoi Canon fabrique-t-elle ses téléobjectifs en blanc ? La raison est simple : la chaleur. Lorsque les photographes sont à l'extérieur, sous un soleil de plomb, même une légère déformation des composants de l'objectif due à la chaleur peut avoir un effet négatif sur la photo prise à ce moment-là. Et tenir un objectif chaud pendant de longues périodes est également très difficile pour les photographes.

Même dans les conditions les plus difficiles, Canon souhaite que les photographes obtiennent chaque fois la meilleure photo possible. C'est la raison pour laquelle Canon a opté pour une peinture blanche pour ses objectifs. Le blanc est la couleur la plus efficace pour refléter la chaleur.

Cependant, les objectifs Canon ne sont pas tout à fait d'un blanc pur. Bien que les objectifs blancs résistent parfaitement à la chaleur, ils peuvent également refléter la lumière de manière particulièrement vive, interférant avec les prises de vue des autres photographes à proximité. C'est pourquoi Canon a opté pour un blanc cassé : un blanc plus doux qui reflète moins la lumière. En réalité, la peinture blanche des objectifs Canon a évolué au fil des décennies.
Possédez-vous un équipement Canon ?

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).
Le photographe sportif Eddie Keogh dans un stade de sport tenant un appareil photo équipé d'un objectif Canon EF 600mm f/4L IS III USM, avec autour du cou, un autre appareil photo équipé d'un objectif blanc. Le photographe de sport Eddie Keogh dans un stade de sport tenant un appareil photo équipé d'un objectif Canon EF 600mm f/4L IS III USM, avec autour du cou un autre appareil photo équipé d'un objectif blanc.

Le photographe sportif et ambassadeur Canon Eddie Keogh prenant des photos avec un objectif Canon EF 600mm f/4L IS III USM, l'un des deux premiers objectifs à disposer du nouveau revêtement isolant blanc élaboré par Canon en 2018.

Le super téléobjectif Canon RF 400mm F2.8L IS USM.

Au fur et à mesure de l'évolution de la technologie des téléobjectifs Canon, qui a permis de concevoir des objectifs exceptionnels comme le Canon RF 400mm F2.8 L IS USM, la peinture blanche isolante qui l'entoure est devenue de plus en plus importante. De plus, l'incroyable résolution des capteurs des appareils photo d'aujourd'hui ne fait que renforcer le besoin de fiabilité et de cohérence des objectifs.

Plus d'un demi-siècle d'histoire

L'histoire des objectifs blancs Canon a commencé il y a plus de 60 ans, en 1960, lorsque Canon a adopté le blanc pour ses objectifs d'appareils utilisés pour la diffusion. En 1976, le blanc a été utilisé pour la première fois pour les objectifs de ses appareils photo reflex, pour refléter la chaleur et minimiser la dilatation et la contraction thermiques.

Ceci est particulièrement intéressant pour les objectifs fabriqués avec des matériaux sensibles à la chaleur tels que la fluorine. « Les ingénieurs optiques savent depuis longtemps que les objectifs en fluorine présentent de nombreux avantages », explique Mike. « Par exemple, l'indice de réfraction très faible de la fluorine atténue considérablement le problème critique de l'aberration chromatique, inhérent aux éléments en verre des objectifs. Le seul problème est que les cristaux de fluorine naturelle, en raison de leur petite taille et de leurs impuretés, ne répondent pas à toutes les exigences d'un objectif d'appareil photo. Dans les années 60, Canon a été le premier fabricant à utiliser des éléments d'objectif en fluorine synthétique et est devenu le seul fabricant à incorporer de la fluorine dans ses objectifs autofocus pour les appareils photo reflex. Cependant, la fluorine synthétique est tout aussi sensible à la chaleur que la fluorine naturelle. Ainsi, grâce à la finition blanche, les objectifs Canon offrent les avantages de la fluorine ainsi que des performances optiques exceptionnelles, et ce, même en plein soleil. »

Cela a-t-il résolu le problème ? Pas tout à fait.

Des robots au polissage manuel : 10 faits sur l'usine d'objectifs Canon de la série L

Découvrez 10 faits surprenants sur l'usine d'objectifs Canon basée à Utsunomiya, au Japon, pour comprendre le savoir-faire qui se cache derrière ces objectifs professionnels.
« Au début des années 2000 », se souvient Mike, « lorsque les gens utilisaient l'EOS-1D à l'Open d'Australie, il y avait des plaintes au sujet des performances de l'autofocus, des photographes venant au centre de presse qui disaient que les appareils photo ne fonctionnaient pas. Les appareils photo ont été testés et tout allait bien, alors un technicien est sorti et s'est assis avec les photographes pour surveiller les températures sur l'équipement et voir l'impact de la chaleur. »

Assis dans la même position, sous le soleil australien intense, les photographes et leur équipement étaient devenus extrêmement chauds. « C'était comme s'asseoir sur une chaise longue pendant quelques heures », explique Mike. « Les photographes ne bougeaient pas, et les objectifs ne faisaient que pivoter à gauche ou à droite, c'est la raison pour laquelle ils s'étaient beaucoup réchauffés. » C'était la chaleur extrême qui affectait le système autofocus à l'intérieur des objectifs.

« C'est ce type d'expérience unique qui peut faire naître une idée », dit Mike, « une idée à partir de laquelle vous pouvez créer une technologie qui va résoudre des problèmes avec un impact plus important sur un plus grand nombre de personnes. »
Une photo représentant une peinture blanche conventionnelle qui réfléchit une partie de la chaleur, tout en laissant également passer cette chaleur en partie, par rapport au nouveau revêtement blanc élaboré par Canon, qui réfléchit davantage la chaleur tout en laissant passer une quantité de chaleur moindre.

Dans le passé, Canon a ajusté la couleur de sa peinture blanche (à gauche) en utilisant le noir du noir de carbone (représenté par les sphères noires) et le blanc d'oxyde de titane (représenté par les sphères blanches). Cependant, le noir de carbone absorbe fortement les rayons infrarouges. Le nouveau revêtement isolant élaboré par Canon (à droite) remplace le noir de carbone par un pigment réfléchissant les infrarouges (les sphères bleues) et contient de l'oxyde de titane recouvert de silice (les sphères blanches) : il réfléchit ainsi une proportion beaucoup plus élevée de rayons infrarouges dans la lumière du soleil.

Améliorations évolutives

Tout comme les appareils photo et les objectifs Canon, la peinture blanche destinée aux objectifs Canon a été continuellement améliorée au fil des ans. En 2018, les objectifs blancs Canon ont connu une autre évolution avec l'arrivée d'un nouveau revêtement isolant.

L'objectif principal de Canon était de créer une peinture blanche avec une isolation thermique optimale. Ce n'était évidemment pas le seul objectif : le nouveau revêtement nécessitait également une résistance à l'abrasion pour éviter les rayures dues à une manipulation brutale ou à une utilisation dans divers environnements extérieurs, et il devait résister à la décoloration même lorsqu'il était exposé au soleil pendant de longues périodes. Il devait également être suffisamment adhérent, mais pas abrasif pour la main, tout en étant « à l'image de Canon », car le blanc était un élément clé de l'identité de la marque de l'entreprise.

Canon a recherché et testé divers types de revêtements isolants, y compris ceux utilisés dans l'industrie de la construction, mais ces matériaux n'avaient pas une rigidité suffisante pour offrir la durabilité, la résistance aux vibrations et aux chocs dont les photographes avaient besoin : une simple petite bosse pouvait les endommager. Canon s'est rendu compte qu'elle devrait développer ses propres matériaux de revêtement.

Dans le même temps, le développement continu des technologies relatives aux appareils photo et aux objectifs a fait de la stabilité thermique une priorité encore plus grande.

« Quand nous arrivons à la dernière génération d'objectifs, la boucle est bouclée », déclare Mike. « Rendre les objectifs plus légers signifie qu'ils ont moins de masse et, à certains égards, ils sont davantage sujets aux effets de la chaleur. Les résolutions de l'appareil photo sont également plus élevées, de sorte que tout petit changement dans les performances de l'objectif peut devenir plus important qu'il ne l'aurait été à l'époque du film ou à des résolutions inférieures. »

« En conséquence, nous avons développé une nouvelle peinture blanche qui réfléchit si bien la lumière infrarouge qu'elle réduit l'augmentation de la température de 20 % par rapport au matériau de revêtement conventionnel. »
Le photographe Matthew Joseph est allongé sur le côté au bord de l'eau. Il prend des photos avec un appareil photo Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 70-200mm F2.8 L IS USM.

Le photographe Matthew Joseph prend des photos de rameurs sur la Tamise près de Londres avec l'objectif Canon RF 70-200mm F2.8 L IS USM. Cet objectif, sorti en 2019, était le premier objectif RF doté du nouveau revêtement blanc isolant de Canon. © Julian Love

Un liquide épais et blanc tombe goutte à goutte d'une spatule dans un bocal.

Cela peut sembler banal, mais la dernière version de la peinture blanche mise au point par Canon regorge de technologies isolantes qui permettent de garder un téléobjectif beaucoup plus frais qu'il ne le serait autrement.

Nouvelle génération

Le nouveau revêtement isolant blanc haut de gamme de Canon est apparu sur les objectifs ultralégers comme l'EF 400mm f/2.8L IS III USM et l'EF 600mm f/4L IS III USM, sortis en 2018, puis sur l'objectif RF 70-200mm F2.8 L IS USM en 2019 ainsi que sur le modèle RF 70-200mm F4 L IS USM. Il est également présent sur les super téléobjectifs RF Canon plus récents, y compris le RF 600mm F4 L IS USM et le RF 100-500mm F4.5-7.1 L IS USM, ainsi que sur les pare-soleil destinés aux super téléobjectifs.

« Si vous avez un pare-soleil qui n'est pas protégé du soleil et qui de fait absorbe la chaleur », explique Mike, « vous créerez une brume de chaleur à l'intérieur de l'objectif, car le pare-soleil deviendra chaud tandis que la température à l'intérieur sera différente. Cela provoquera une brume - l'effet d'un mirage. Il est donc important de recouvrir également le pare-soleil de peinture, ce que l'on oublie souvent. »

« Nous examinons tous ces détails apparemment anodins, mais en y regardant de plus près, cela a du sens », conclut-il. « Vous avez besoin de cette expérience pour pouvoir créer les outils qui faciliteront la vie d'un photographe professionnel. »

Rédigé par Mark Alexander and Alex Summersby


Articles liés

  • ARTICLE

    Concevoir la nouvelle technologie de Canon

    Découvrez la conception de designs et la technologie des nouveaux équipements Canon grâce à des informations partagées par les membres des équipes de conception Canon.

  • Le plan de coupe de l'objectif Canon EF 400mm f/4 DO IS II USM, montrant la lentille optique diffractive.

    OBJECTIFS

    Lentille optique diffractive multicouche

    La lentille optique diffractive multicouche est une technologie qui associe les caractéristiques des lentilles asphériques et en fluorine. En savoir plus.

  • Les développeurs s'expriment : les coulisses de l'objectif RF 70-200mm F2.8L IS USM

    ARTICLE

    Les développeurs s'expriment : les coulisses de l'objectif RF 70-200mm F2.8L IS USM

    Les développeurs dévoilent 5 innovations techniques et technologies de pointe incluses dans le dernier téléobjectif à monture RF de Canon.

  • OBJECTIFS

    Lentille à technologie de mise au point motorisée de Canon

    La technologie qui sous-tend l'autofocus est souvent méconnue. Découvrez l'histoire du moteur ultrasonique (USM) et des technologies STM de Canon, ainsi que la façon dont elles offrent des capacités d'autofocus rapides, fluides et silencieuses.

  • Recevez la newsletter

    Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro