PROFIL

Paolo Verzone

Un homme portant un sac à dos et des vêtements chauds se tient dans un paysage enneigé, de la brume derrière lui.

Cette photo a été prise par l'ambassadeur Canon Paolo Verzone au cours d'une expédition visant à mesurer une fonte des glaces record sur le glacier de Foxfonna au Svalbard, en Norvège. Il a accompagné dans sa mission le professeur Andy Hodson, un glaciologue de l'université du Svalbard (UNIS). Selon le professeur Hodson, la calotte glaciaire a souffert de la plus faible accumulation de neige jamais observée, conséquence d'un hiver froid et sec, suivie de la fonte estivale la plus élevée jamais enregistrée. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm F2L USM à 37 mm, 1/320 s, f/6,3 et ISO 320. © Paolo Verzone

Paolo Verzone, photojournaliste et ambassadeur Canon italien, est connu pour ses projets primés de documentaires photo à long terme, apparus dans de nombreuses publications du monde entier.

Ce photographe documentaire capture le monde qui l'entoure et développe des images depuis ses 14 ans, âge auquel il passait des heures dans la chambre noire de sa mère. Celle-ci, également photographe professionnelle, l'implique souvent dans le processus d'édition, et il passe rapidement de simples photos de ses amis à un travail plus sérieux. Il reçoit sa première commande de portrait à l'âge de 18 ans. Depuis lors, les images de Paolo paraissent dans de nombreuses publications respectées, comme National Geographic, Time, Newsweek, The Wall Street Journal, The Guardian, Le Monde et Vanity Fair.
Les projets documentaires de Paolo donnent tout son sens à l'expression « à long terme » : ils s'étendent sur des dizaines d'années. Son œuvre couvre une vaste gamme de sujets, de portraits d'Européens à la plage, The Seeuropeans (1994 à 2002), à un projet de photographie d'élèves officiers dans des académies militaires européennes, qu'il a entamé en 2009 et dont le but est de répondre à la question suivante : « Qu'est-ce que l'identité européenne ? ».

« Être photographe, c'est difficile… mais c'est mieux que de travailler », déclare Paolo avec malice, et c'est la liberté qu'offre ce travail qui lui plaît tant. S'inspirant de grands noms tels que Josef Koudelka, Nadar, Avedon et Robert Frank, Paolo croit à la prise de risques dans chaque image. Ses photos sont alimentées par une conscience quasiment zen de tout ce qui l'entoure.
Paolo Verzone, ambassadeur Canon
Lieux : Paris, Barcelone, Turin
Domaines de prédilection : portrait, documentaire
Kit préféré :
Canon EOS 5DS R
Canon EF 50mm f/1.2L USM
Deux silhouettes vêtues de vêtements chauds et portant des fusils parcourent un paysage sombre et enneigé en direction d'un bâtiment.

Rita Traversi et Mirko Severi, scientifiques de l'université de Florence, s'approchent du Laboratoire de l'Atmosphère Gruvebadet. Structure utilisée à la base arctique dirigeable Italia, ce laboratoire est équipé d'instruments permettant d'étudier les propriétés chimiques et physiques des aérosols tout au long de l'année. Les scientifiques portent des fusils pour se protéger des ours. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.2L USM à 1/30 s, f/4 et ISO 400. © Paolo Verzone

Selon Paolo, travailler sur des projets à long terme requiert une bonne planification, qu'il s'agisse de mener des recherches locales ou d'organiser tout l'équipement dont il aura besoin pour son travail. C'est un investissement important en termes de temps, d'efforts et d'argent, et Paolo choisit toujours soigneusement ses projets. Une histoire potentielle commence souvent par un détail qui suscite son intérêt, au cours d'une mission ou dans les actualités. Paolo consacre ensuite du temps à effectuer des recherches plus approfondies sur l'événement et le lieu en question. Si, après ce travail, il perçoit toujours le potentiel de raconter une histoire, il s'engage à s'y consacrer dans le cadre d'un projet à long terme.

Paolo explique que les deux difficultés majeures auxquelles il est confronté dans son travail sont d'une part de raconter une histoire sans se laisser influencer par des facteurs externes, d'autre part de dépasser la phase de doute qu'il rencontre dans tous ses projets à long terme. Dans ces situations, Paolo essaie de se souvenir des raisons pour lesquelles il s'est lancé dans le projet. De même, il doit savoir reconnaître les signaux qui montrent qu'un projet doit s'arrêter.
Une jeune femme en uniforme devant une peinture nautique, sa main au dos de ses cheveux.

« Cette image d'une jeune élève officier a été réalisée à Valparaiso, au Chili, dans l'Escuela Naval (Académie navale) dans le cadre de ma résidence pour le Festival Internacional de Fotografía en Valparaíso (FIFV) », explique Paolo. Photo prise avec un Canon EOS 5DS R équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.2L USM à 1/10 s, f/5 et ISO160. © Paolo Verzone

Paolo a reçu de nombreuses récompenses au fil de sa carrière, notamment des prix World Press Photo en 2001, 2009 et 2015. Son projet Peshawar a remporté le prix Best Portfolio de Canon en 2001. Ses photographies figurent également dans les collections du V&A Museum à Londres, de la Bibliothèque Nationale de France et de l'Istituto Centrale per la Grafica à Rome.

Né à Turin, en Italie, Paolo vit désormais à Paris et Barcelone et est membre de l'Agence VU.
Lorsque vous travaillez sur de longs projets, comment organisez-vous votre équipement de manière à couvrir toutes les situations ?

« Je personnalise mon sac selon le projet sur lequel je travaille. Généralement, chaque projet que j'entreprends présente des besoins très spécifiques auxquels je peux répondre en emportant des flashs, un trépied ou un large éventail d'objectifs. Je personnalise ensuite ce kit sur place, au quotidien, selon ce que je vais photographier. »

Que prenez-vous pour les missions plus courtes ?

« Pour une mission courte, j'aime rester minimaliste. J'utilise généralement un équipement limité, car moins on en transporte, plus on peut se concentrer sur l'essentiel de la narration d'une histoire. »

Quels conseils donneriez-vous à un photographe qui veut commencer un projet de documentaire ?

« Prenez votre temps, beaucoup de temps, tout au long du projet et assurez-vous de raconter une histoire intéressante. Ne vous dépêchez pas de la terminer. Réfléchissez à la valeur de chaque image et à la façon dont elle peut rendre votre projet intéressant plutôt que beau. »

Paolo Verzone



« Lorsque je démarre un projet, je me mets généralement en mode "écoute" afin de mieux comprendre la personnalité de la personne avec laquelle je suis. Pour moi, le portrait est une façon extraordinaire de rencontrer et de comprendre les autres à un niveau plus profond, et d'en apprendre davantage sur leur vie. C'est pour moi le point de départ de chaque projet. Je ne demanderais jamais à quiconque de se détendre face à l'appareil photo. Je préfère que les personnes que je photographie soient elles-mêmes, avec l'humeur qui leur convient. Sinon, je leur demanderais de jouer la comédie. »

Facebook :@pverzone

Instagram :@paolo.verzone

Twitter :@paoloverzone

Site Web :www.paoloverzone.com

L'équipement de Paolo Verzone

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Canon Ambassador Paolo Verzone

Appareil photo

Canon EOS 5D Mark IV

Apprécié des professionnels, robuste et assez léger, le 5D Mark IV convient aussi bien aux photos qu'aux vidéos, et est donc l'appareil idéal pour les reportages. Paolo lui accorde une excellente note pour sa robustesse. « Le boîtier le plus polyvalent jamais vu. Je l'ai utilisé dans des conditions vraiment extrêmes dans l'Arctique (une tempête de neige avec des vents de 80 km/h) et il s'est révélé d'une fiabilité sans faille », explique-t-il. « Je suis également impressionné par la vitesse et la précision de la mise au point. »

Canon EOS 5DS R

Reflex numérique conçu pour offrir une qualité d'image exceptionnelle, avec une résolution de 50,6 millions de pixels et sans filtre passe-bas pour optimiser la netteté du capteur. Paolo explique : « J'utilise ce boîtier principalement pour les portraits et les paysages ; la qualité est incroyable pour les portraits. »

Canon EOS R

L'appareil photo hybride plein format révolutionnaire. Paolo le qualifie d'« intuitif » et de « fluide », ajoutant qu'il apprécie particulièrement pouvoir personnaliser ses réglages. « Même en basse lumière, on peut être certain que l'appareil photo capte la scène », indique-t-il. « Il est tout simplement parfait pour les portraits et les paysages. »

Objectifs

Canon EF 35mm f/1.4L II USM

Un classique moderne : objectif à grand-angle standard prisé par les photographes de reportage pour sa perspective naturelle, ses capacités en basse lumière et ses excellentes performances optiques. « Le meilleur objectif 35mm que j'aie jamais eu », selon Paolo. « Avec le 50mm, c'est l'objectif que j'utilise le plus. »

Canon EF 40mm f/2.8 STM

Un petit objectif léger et économique qui délivre néanmoins une clarté d'image exceptionnelle dans un large éventail de situations. « J'adore cet objectif pour sa polyvalence et sa discrétion », explique Paolo.

Canon EF 50mm f/1.2L USM

Cet objectif, souvent choisi par les professionnels pour les portraits, est apprécié pour le contrôle précis qu'il offre sur la mise au point et la profondeur de champ. Paolo dit : « C'est l'objectif que j'utilise le plus pour les paysages et les portraits dans l'ensemble. Sa qualité est tout simplement incroyable. »

Canon EF 100mm f/2.8 Macro USM

Cet objectif polyvalent produit d'excellents résultats pour les portraits et les vidéos réalisées caméra à la main grâce à sa capacité à créer une faible profondeur de champ avec de beaux bokeh. Paolo le trouve « parfait pour les portraits et gros plans ».

Canon RF 28-70mm F2L USM

L'objectif zoom avancé de la série L est doté d'une ouverture maximale de f/2 pour un contrôle plus créatif. « Tout simplement le meilleur zoom que j'ai jamais utilisé avec la qualité d'un objectif fixe », ajoute Paolo.

Canon TS-E 24mm f/3.5L II USM

Cet objectif inclut la rotation indépendante des mécanismes à décentrement et bascule pour une liberté de création complète. Selon Paolo : « C'est un objectif incontournable pour les paysages et l'architecture : sa qualité est imbattable ! »

Articles liés

Canon Camera

Programme européen Canon Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'événements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement, de la gratuité des frais de retour et de remises pour les services de maintenance. Ils peuvent également profiter d'offres exclusives réservées aux membres.

Canon Camera