ARTICLE

Basse lumière, forte énergie : capter l'énergie des danseurs avec le Canon EOS R

L'ambassadrice Canon Carolina Arantes a utilisé le Canon EOS R pour saisir l'esprit du swing au cœur de Paris, réussissant à capter l'action tout en conservant des couleurs éclatantes malgré le mouvement et la luminosité variable. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 50mm F1.2L USM à 1/125 s, f/3.2 et ISO6400. © Carolina Arantes

Compte tenu de son penchant pour les prises de vue en basse lumière, la photojournaliste franco-brésilienne Carolina Arantes est habituée à travailler dans des conditions d'éclairage difficiles. Elle savait donc exactement comment mettre à l'épreuve le Canon EOS R, réputé pour ses performances exceptionnelles en basse lumière. Pour pousser l'appareil photo hybride plein format dans ses retranchements, notre ambassadrice Canon parisienne l'a utilisé pour photographier la scène de la danse swing de la capitale, où des gens de tous horizons se réunissent pour danser.

Carolina choisit toujours d'utiliser des appareils photo et des objectifs Canon « parce qu'ils garantissent une superbe qualité d'image, même en basse lumière » et parce qu'elle avait déjà par le passé photographié des danseurs de swing avec son Canon EOS 5D Mark IV.

« J'ai commencé à m'intéresser à la danse swing après avoir suivi un atelier de danse avec un ami », explique Carolina. Elle a été attirée par l'énergie, la passion et l'intimité de ce passe-temps populaire, et son objectif était de puiser l'inspiration dans l'esprit du swing. « Il y a quelque chose de très cinématographique dans cet univers, ajoute-t-elle, et les possibilités créatives offertes par la danse swing sont extrêmement intéressantes. « La danse swing est le sujet parfait, car elle se fait principalement dans des conditions de basse lumière et les danseurs sont sans cesse en mouvement. »

A male dancer dips his female dance partner.
« La composition de cette image, celle d'un danseur penchant sa partenaire sur sa jambe, illustre à quel point la mise au point du Canon EOS R est excellente », déclare Carolina. « Le couple dansait devant moi. La possibilité de contrôler la mise au point sur l'écran m'a permis de suivre la trajectoire de mon sujet. La femme tenait fermement son partenaire et j'avais centré la mise au point sur son bras [tout au long de leurs déplacements.] » Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 50mm F1.2L USM à 1/400 s, f/2.0 et ISO6400. © Carolina Arantes
Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

La danse swing, qui englobe une variété de danses en couple, telles que le lindy hop et le boogie-woogie, est née dans les années 1920 en Amérique, mais elle est également populaire depuis longtemps en France. La scène française contemporaine de swing est en plein essor, d'après Carolina, qui connaît bien les clubs, les cours et les soirées dansantes à Montpellier et en Provence, ainsi qu'à Paris.

« C'est une danse difficile à apprendre. Il faut vraiment s'impliquer et consacrer du temps à l'apprentissage des pas et pourtant le nombre de personnes qui la pratiquent est énorme. » Selon Carolina, beaucoup viennent pour ce sentiment de communauté, tandis que d'autres viennent aux séances pour garder la forme. Certains danseurs portent des tenues décontractées, mais beaucoup d'autres jouent le jeu en s'habillant dans le style des années 1930.

Soucieuse de capturer la diversité de la scène dansante, Carolina a recherché plusieurs lieux pour ses prises de vue. Parmi eux, le Chalet du Lac dans le parc du Bois de Vincennes, un lieu de rassemblement populaire à Paris où elle a assisté à une représentation organisée par l'école de danse spécialisée Shake That Swing. Il y avait aussi le Bal de la Marine, un restaurant flottant sur la Seine, et l'espace culturel La Bellevilloise, où elle a photographié une danse proposée par une autre école de danse, Brotherswing. D'autres représentations ont eu lieu à l'Esplanade Pierre Vidal-Naquet, un lieu en plein air sur la rive gauche, entre la Seine et les Jardins Abbé Pierre - Grands Moulins.

A couple stand close together by a bar, looking in.
Selon Carolina, cette image d'un jeune couple est l'exemple parfait d'une occasion où l'appareil photo a réellement joué un rôle. « J'aime l'intimité et la douceur qui émanent de ce couple. Dans cette ambiance tamisée, on discerne leurs têtes et le bras de l'homme, alors qu'il la serre contre lui. On ne peut capter ces choses-là qu'avec un appareil photo et un objectif rapides. » Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 50mm F1.2L USM à 1/250 s, f/1.8 et ISO6400. © Carolina Arantes

« La musique est incroyable. C'est du jazz, un genre musical que j'adore, donc je voulais aussi danser ! » dit-elle. « J'essayais de montrer le plaisir, le romantisme et la proximité entre les partenaires de danse. Il y a comme un lien qui se crée. Parfois, un couple riait ou se regardait, les yeux brillants. Ce sont ces instants que je voulais capter. »

Pour réaliser les prises de vue qu'elle voulait, il lui fallait se rapprocher suffisamment des danseurs, tout en veillant à ne pas se mettre en travers de leur chemin. « Il m'a parfois été difficile d'être là en tant que photographe parce que je voulais être au plus près des danseurs, mais ils utilisent beaucoup d'espace pour danser », explique Carolina. « Lorsqu'ils dansent, ils sont très concentrés et, si vous êtes au milieu quand ils virevoltent, la situation peut se corser. »

Travailler avec les ombres et les puits de lumière avec le Canon EOS R

Carolina a principalement utilisé le Canon EOS R avec l'objectif Canon RF 50mm F1.2L USM. Elle a été époustouflée par les performances en basse lumière de l'appareil photo. Elle n'avait pas besoin d'une sensibilité très élevée : la sensibilité ISO6400 était plus que suffisante, « bien que l'appareil photo puisse atteindre une valeur ISO plus élevée sans ajouter trop de bruit », note-t-elle.

A woman in white is twirled by her dance partner.
« J'essayais de montrer le plaisir, le romantisme et la proximité entre partenaires de danse », explique Carolina. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 50mm F1.2L USM à 1/160 s, f/1.4 et ISO6400. © Carolina Arantes
A close-up of a woman’s back, her skin glistening with perspiration.
Carolina s'est approchée et a utilisé l'objectif Canon RF 50mm F1.2L USM à une distance focale de 50mm pour prendre cette photo détaillée. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 50mm F1.2L USM à 1/160 s, f/2.5 et ISO3200. © Carolina Arantes
A miner wears a head torch.

Test des limites en basse lumière du Canon EOS R

Le photojournaliste Daniel Etter a photographié les mines de charbon roumaines dans des conditions sombres et archaïques en utilisant le système hybride plein format Canon EOS R.

Grâce à la plage dynamique conséquente du capteur 30 MP de l'EOS R, Carolina était toujours en mesure de capturer tous les détails qu'elle souhaitait, que ce soit dans les zones d'ombre ou lumineuses. « J'adore photographier en basse lumière ou la nuit, car pour moi, les zones d'ombre ont aussi leur importance », dit-elle. « Mais sans informations, les zones sombres perdent de leur intérêt. Il doit y avoir des informations [dans les zones d'ombre] pour produire une transition douce entre ombre et lumière.

« J'essaie d'utiliser le bracketing avec parcimonie », ajoute-t-elle. « J'ai pris une ou deux poses en rafale pour conserver les informations. » D'après elle, la bague de réglage innovante de l'objectif RF s'est avérée très pratique pour ce genre de prises de vue. Ce réglage personnalisable peut être utilisé pour ajuster l'ouverture, la vitesse d'obturation, la sensibilité ISO ou encore la correction d'exposition. « C'est bluffant lorsqu'on utilise le bracketing. »

La prise de vue avec un objectif fixe a été une expérience nouvelle pour Carolina et, même si son objectif de prédilection est un zoom 24-70mm, elle a salué les capacités de l'objectif RF 50mm F1.2L USM. « Ce que j'ai aimé avec cet objectif, c'est qu'il donne un point de vue classique », explique-t-elle, ajoutant qu'il s'approche beaucoup de ce que voit l'œil humain. « C'est un objectif fantastique. »

Elle a également apprécié la possibilité d'exploiter la grande ouverture de l'objectif pour réduire la profondeur de champ au besoin et ainsi attirer l'attention sur des détails ou des gestes. « J'aime orienter le spectateur vers un point à observer et à s'attarder sur les détails », explique-t-elle. Pour Carolina, la vie évolue si rapidement de nos jours qu'elle aime figer un moment ou « permettre au spectateur de voir quelque chose qu'on ne voit pas tous les jours. »

Legs are seen dancing; a woman dancing in a shaft of daylight.
Le capteur plein format AF CMOS Dual Pixel de 30,3 millions de pixels du Canon EOS R a fait d'excellentes mises au point sur les sujets en mouvement rapide de Carolina. « Vous savez que l'appareil photo se chargera de la mise au point afin que vous puissiez vous concentrer sur le sujet et la composition, tout en restant créatif », explique-t-elle. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-105mm F4L IS USM à 1/250 s, f/4.0 et ISO800. © Carolina Arantes

La capacité du Canon EOS R à suivre les sujets en mouvement et à les capturer rapidement et avec précision est particulièrement impressionnante d'après Carolina, et ce, grâce à l'autofocus CMOS Dual Pixel. « Avec le swing, vous essayez de faire une mise au point sur des personnes qui se déplacent constamment et rapidement. C'est difficile en règle générale et jusqu'à présent, la mise au point en basse lumière prenait trop de temps.

« Capturer des instants figés, comme un sourire par exemple, est une véritable prouesse dans ce type d'environnement », explique-t-elle. « Mais avec ce système, c'est possible. La mise au point est tout simplement parfaite. Elle est ultra-rapide et d'une netteté exceptionnelle. En basse lumière, le résultat était incroyable.

« Tout à coup, c'est mille et une possibilités photographiques qui s'offrent à vous. Vous êtes libre de tout faire. Vous pouvez compter sur l'appareil photo pour réagir rapidement lorsque vous effectuez une mise au point afin de pouvoir vous concentrer sur le sujet et la composition, tout en restant créatif. »

People dance in a line, holding hands in pairs.
« Je voulais être au plus près des danseurs, mais ils utilisent beaucoup d'espace pour danser », déclare Carolina. « Lorsqu'ils dansent, ils sont très concentrés et, si vous êtes au milieu quand ils virevoltent, la situation peut se corser. » Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-105mm F4L IS USM à 1/160 s, f/4.5 et ISO6400. © Carolina Arantes

Carolina a également constaté que les 5655 collimateurs autofocus sélectionnables du Canon EOS R, couvrant presque toutes les zones (88 % de l'écran à l'horizontale et 100 % à la verticale), lui donnaient encore plus de maîtrise sur la mise au point que ce à quoi elle était habituée et lui permettaient de suivre plus facilement les sujets en mouvement rapide. La sélection des collimateurs AF à l'aide de l'écran tactile a également été très utile lors de cette prise de vue. « Le fait de pouvoir sélectionner les collimateurs AF directement sur l'écran m'a vraiment aidé lorsque les gens dansaient parce que je pouvais en quelque sorte danser avec eux, tout en suivant les déplacements de mes sujets », explique Carolina.

Le Canon EOS R est un appareil photo qui « vous permet de vous plonger réellement au cœur du sujet », poursuit-elle. « Il est personnalisable, vous pouvez donc modifier plusieurs fonctions. Les boutons sont très intuitifs et vous n'avez pas besoin de quitter des yeux de ce que vous photographiez pour effectuer des réglages. Vous pouvez augmenter ou diminuer la sensibilité ISO sans détourner le regard de l'écran ou du viseur électronique, ce qui est un atout indéniable. »

Comme l'explique Carolina, ce projet de danse swing diffère de son travail documentaire social habituel car ici, tout est une histoire de texture et de lumière. En fin de compte, qu'il s'agisse du froissement d'une jupe ou des reflets sur les jambes d'une danseuse, l'appareil photo l'a capturé, dit-elle. Des gros plans aux images capturant l'essence d'une scène et la dynamique d'un groupe, l'EOS R a tenu toutes ses promesses.

Couples in black and white hold each other as they dance.
« La balance des blancs est fantastique et les couleurs en général sont très belles », déclare Carolina à propos du Canon EOS R. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 50mm F1.2L USM à 1/400 s, f/2.8 et ISO6400. © Carolina Arantes
Outside, towers are seen in the background as people dance in front of them.
Carolina a capturé la joie de vivre de la scène swing parisienne, aussi bien dans ses prises de vue détaillées que dans ses plans larges et ses photos de couple. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-105mm F4L IS USM à 1/60 s, f/7.1 et ISO6400. © Carolina Arantes

Il s'agit avant tout d'un système qui offre aux photographes la liberté de photographier à leur guise, dit-elle. « C'est un appareil photo qui possède toutes les qualités nécessaires pour les prises de vue en intérieur comme en extérieur, dans des conditions de basse ou de forte luminosité, avec des mouvements rapides. Avec l'EOS R, vous disposez d'un appareil photo fiable.

« C'est un nouveau système de prise de vue », ajoute-t-elle. « C'est tout l'intérêt de l'EOS R. Il ne s'agit pas seulement d'un appareil photo hybride plein format, mais d'une façon différente de penser les prises de vue. »

Depuis que Carolina a utilisé l'EOS R lors de cette séance photo, les mises à jour du micrologiciel ont inclus des fonctionnalités supplémentaires qui pourraient profiter aux photographes spécialisés dans la photographie de danseurs en action. Elles comprennent notamment l'autofocus de détection des yeux qui prend en charge l'autofocus Servo, pour permettre une mise au point nette sur les yeux des sujets même lorsqu'ils sont en mouvement ; la possibilité d'utiliser un petit format de cadrage AF qui prend en charge l'autofocus Servo ; et la capacité d'utiliser le mode de prise de vue en continu même lorsque vous avez choisi d'utiliser un obturateur silencieux.

Rédigé par Gemma Padley


L'équipement de Carolina Arantes

L'équipement indispensable pour photographier des danseurs en basse lumière

Photographer Carolina Arantes looks at her Canon camera.

Appareil photo

Canon EOS R

Appareil photo hybride plein format qui ouvre la voie à de nouvelles possibilités de création pour les photographes et les cinéastes. « Il vous permet de vous plonger réellement au cœur du sujet », déclare Carolina. « Avec l'EOS R, vous disposez d'un appareil photo fiable. »

Objectif

Canon RF 50mm f/1.2L USM

Cet objectif 50mm f/1.2 à focale fixe offre une netteté ultime et des performances remarquables en basse lumière, définissant ainsi de nouveaux standards de qualité optique et de vitesse. « Les objectifs 50mm offrent un point de vue classique », explique Carolina. « C'est un objectif fantastique. »

Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant