A table display with cakes, meringue, iced donuts and pastries.

PHOTOGRAPHIE CULINAIRE

Des chefs-d'œuvre appétissants : l'art de la photographie culinaire

La photographie culinaire a connu un nouvel essor ces dernières années grâce à Instagram. Cependant, tous ceux qui ont déjà tenté de prendre une photo de leur assiette peuvent témoigner de la difficulté de l'exercice. La photographe culinaire suédoise Linda Lomelino en maîtrise la technique : ses images culinaires, concoctées avec charme et fantaisie dans une ambiance feutrée, ont déjà séduit plus de 750 000 followers sur Instagram.

« Je me suis découvert une passion pour la pâtisserie il y a environ 11 ans », explique Linda, qui a étudié la photographie. « À l'époque, les cupcakes faisaient fureur. J'ai donc pris quelques photos et je les ai partagées sur Facebook. Les gens semblaient les apprécier, je me suis donc dit que je pourrais éventuellement créer un blog. C'est grâce à lui, Call Me Cupcake, que les appétissants chefs-d'œuvre de Linda ont pu être compilés en quatre livres traduits dans plusieurs langues.

Elle livre ici quelques recettes ayant contribué à son succès...

1. Tirer le meilleur parti possible de la lumière naturelle

L'éclairage naturel fait ressortir les crêtes de crème glacée rose et onctueuse, tandis que l'arrière-plan plus sombre crée une atmosphère plus séduisante. Linda recommande de réaliser des tests avec la lumière pour créer différentes ambiances.

Si vous le pouvez, utilisez les Speedlites Canon. Cela vous permettra de maîtriser votre environnement d'éclairage dans un studio. La lumière naturelle est plus difficile à contrôler, mais elle met votre sujet en valeur si vous l'utilisez correctement. « Réalisez des tests d'éclairage dans votre environnement », conseille Linda. « La taille de la fenêtre, son orientation, l'heure de la journée et la météo sont toutes susceptibles d'influer sur l'apparence de la lumière », explique-t-elle. « Les fenêtres exposées nord sont généralement les plus faciles à utiliser : la lumière change moins au cours de la journée et vous ne vous trouverez jamais directement face au soleil ».

Un jour couvert, mais pas trop sombre, est idéal pour Linda. Avant le déjeuner, elle prend des photos éclairées par le côté dans son studio exposé ouest et, en fin d'après-midi ainsi qu'en soirée, elle les prend dans sa cuisine exposée est. Pour obtenir le résultat feutré caractéristique de son travail, elle tire des rideaux sombres devant la fenêtre.

« Vous pouvez vous entraîner afin de travailler avec vos fenêtres, mais si vous vivez dans un pays très ensoleillé et que vous ne disposez que d'une fenêtre exposée sud, ce sera plus difficile », prévient-elle. « Dans ce cas, un rideau blanc fin peut s'avérer utile afin d'adoucir la lumière ».

2. Exploiter les couleurs et la texture pour composer la scène

L'ajout de couleurs complémentaires et d'accessoires d'un coloris similaire peut aider à composer une image.

Soigner la composition permet d'affirmer son originalité, le truc de Linda est de se concentrer sur la couleur. « J'ai tendance à utiliser seulement deux ou trois couleurs pour une prise de vue », explique-t-elle. Elle utilise des nuances d'une même couleur, puis introduit des couleurs complémentaires qui s'opposent sur le disque chromatique, afin de produire un contraste visuel. « Lorsque je mets un gâteau en place avec un glaçage violet, par exemple, j'essaie d'apporter une touche de jaune ou de jaune vert sur la photo. Le mariage orange-bleu "sarcelle" est également l'un de mes préférés pour raviver la photo »

En plus de la couleur, Linda conseille d'essayer différentes textures pour rendre les clichés encore plus intéressants. « Si je photographie un gâteau avec beaucoup de texture ou doté d'un glaçage à motifs, je peux choisir un arrière-plan lisse pour mettre l'accent sur le gâteau. Selon le contexte, j'opte pour des textures toutes lisses ou j'inclus de nombreuses textures différentes. Parfois, il suffit d'ajouter une serviette en lin froissée ».

3. Créer une sensation de profondeur

Articles liés
A plate of pea fritters garnished with peas and rocket leaves.

PHOTOGRAPHIE CULINAIRE

Les meilleurs objectifs pour la photographie culinaire

Concoctez des photos d'aliments à dévorer des yeux grâce à notre sélection de bonnettes macro.

A father and son flick through the pages of a homemade recipe book.

CONSEILS D'IMPRESSION

Imprimez votre propre livre de recettes

Natasha Alipour-Faridani partage ses meilleures astuces de photographie culinaire et révèle comment imprimer des images à dévorer des yeux.

A boy stands looking at a photographer with a softbox made from a cardboard box to one side.

PROJETS

3 accessoires pour appareil photo à faire soi-même

Fabriquez votre propre boîte à lumière, un tube d'éclairage pour une lumière ciblée et un sac lesté pour stabiliser votre appareil photo.

Les accessoires placés derrière le sujet contribuent à créer un sentiment de profondeur, tandis que le sucre glace tamisé, figé en plein mouvement rend l'image plus dynamique.

En plus de la couleur et de la texture, Linda conseille de jouer avec des détails pour égayer un ensemble un peu terne, tout en introduisant des effets d'échelle et de profondeur. « Les éléments flous au premier plan et en arrière-plan sont un bon exemple », explique-t-elle. « Je peux placer un vase avec un bouquet derrière les plats à photographier, puis disperser tout autour et de manière impaire les ingrédients de la recette comme de la farine, des baies et des feuilles ».

Pour plus de précision, Linda encourage les débutants à effectuer la mise au point à l'aide d'un écran tactile à angle variable si leur appareil photo en est équipé. « Les appareils photo comme le Canon EOS 850D et le Canon EOS 250D, avec leurs écrans tactiles mobiles, se prêtent parfaitement à la photographie culinaire. Les écrans tactiles sont particulièrement utiles pour les photos prises en plongée. Si l'appareil photo est placé en hauteur, il vous suffit d'incliner l'écran et de sélectionner l'endroit où vous souhaitez effectuer la mise au point. Il en va de même si vous disposez d'un angle très faible. Vous n'aurez pas à vous allonger sur le sol, il vous suffira d'incliner l'écran ».

4. Sélectionner les accessoires et arrière-plans pour raconter une histoire

Le feuillage, les fleurs, les accessoires soigneusement sélectionnés et la palette de couleurs sobres s'harmonisent pour créer cette idylle bucolique.

Quiconque a déjà admiré le travail de Linda a constaté la passion de la photographe scandinave pour les accessoires. Ils sont essentiels pour introduire des textures et couleurs supplémentaires, ainsi que pour asseoir l'ambiance globale de l'image. « J'ai énormément d'accessoires », confie-t-elle. « Je les ai trouvés pour la plupart chez des antiquaires. Ils contribuent à raconter une histoire. Si je souhaite obtenir un look rustique et feutré, j'utilise des objets anciens. Par contre, si je veux un look moderne et lumineux, j'opte pour des accessoires aux lignes plus nettes, avec moins de motifs et de couleurs ».

L'arsenal d'arrière-plans de Linda est aussi vaste que sa collection d'accessoires et comprend toutes sortes de matériaux : papier peint, papier cadeau, rideaux en lin, caisses en bois, vieilles portes et chaises, et même valises vintage. « La table en bois n'est pas obligatoire », précise-t-elle. « Tout peut faire office d'arrière-plan. Pourquoi ne pas peindre quelques morceaux de bois ? Vous pouvez peindre chaque côté d'une couleur différente et les repeindre lorsque vous souhaitez changer d'aspect ».

5. Essayer différents objectifs pour affiner votre style

Sélectionnez votre objectif en fonction de la composition de l'image.

Généralement, Linda associe son Canon EOS 5D Mark II (désormais remplacé par le Canon EOS 5D Mark IV ) à l'un de ses quatre objectifs de prédilection : le Canon EF 50mm f/1.2L USM, le Canon EF 85mm f/1.2L II USM, le Canon EF 100mm f/2.8 Macro USM et le Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM. Elle choisit l'objectif en fonction de l'histoire qu'elle souhaite raconter.

« Si vous êtes novice dans le domaine de la photographie, le Canon EF 50mm f/1.8 STM est un excellent objectif pour commencer », estime-t-elle. « Il est abordable et vous pourrez prendre des photos avec une grande ouverture, ce qui vous sera utile dans les situations de faible luminosité. C'est très important si vous vivez dans un pays où les hivers sont longs et sombres. En outre, il s'agit de la distance focale idéale pour capturer une scène sans avoir à s'approcher trop près. Le Canon EF-S 60mm f/2.8 Macro USM est également un bon objectif. Il est similaire à mon objectif macro, qui est incroyablement net ».

Pour prendre des photos à une certaine distance, Linda recommande un objectif plus grand angle. « Pour photographier toute la table, optez pour un objectif comme le Canon EF-S 35mm f/2.8 IS Macro STM, que vous pourrez choisir également pour les prises de vue en plongée ». N'oubliez pas que si vous prenez des photos avec un APS-C ou un appareil photo avec capteur de cadrage comme le Canon EOS 850D, un objectif 35mm avec un facteur de cadrage d'1,6x offre une vue similaire à un objectif 50mm sur un appareil photo plein format.

6. Réaliser des prises de vue sous différents angles

Linda choisit son angle de vue en fonction de l'aspect du plat qu'elle souhaite valoriser. Ici, la plongée permettait de mettre en valeur le motif rhubarbe décorant le gâteau.

Bien que la plupart des gens associent la photographie culinaire aux photos Instagram prises en plongée, Linda affirme qu'il est important d'envisager d'autres angles. « L'angle de prise de vue dépend de ce que j'essaie de mettre en valeur. Pour un gâteau étagé, j'opterais sans doute pour un support et me positionnerais sur le côté avant de réaliser des clichés en plongée de parts de gâteau sur des assiettes ».

Les photographies de Linda étant généralement présentes sur son blog, la quantité est, selon elle, aussi importante que la qualité. « Je publie énormément de photos. J'essaie donc d'en prendre sous différents angles pour ajouter de la variété et rendre le contenu plus dynamique ».

7. Configurer une grande ouverture et une sensibilité ISO faible

La sous-exposition de l'image rend les accessoires environnants plus sombres et confère à l'image un aspect automnal feutré.

Pour créer une ambiance féérique, Linda prend généralement des photos avec une grande ouverture et une sensibilité ISO faible. « J'ai tendance à utiliser une ouverture de f/1.8 à f/3.2, et je ne vais que très rarement au-delà », explique-t-elle. « J'utilise une ouverture plus petite uniquement pour prendre des photos en plongée comportant de nombreux éléments à différentes hauteurs que je souhaite mettre au point, mais je vais rarement au-delà de f/5 ».

« Je suggère également de travailler à une sensibilité ISO peu élevée sans trop réduire la vitesse d'obturation. J'essaie de rester à environ 1/125 secondes si je prends des photos à main levée, mais si j'utilise un trépied pour photographier un sujet immobile, il m'arrive de baisser ». Les capacités ISO varient en fonction du modèle de votre appareil, mais il est recommandé de prendre des photos avec la sensibilité ISO la plus faible possible. Une valeur ISO faible génère moins de grain, ce qui est particulièrement important si vous prévoyez d'agrandir ou d'imprimer vos images.

Les clichés feutrés de Linda sont des photos « low-key », ce qui signifie que le sujet est exposé correctement et que les objets environnants sont plus sombres. Linda modifie ses clichés pour obtenir l'esthétique désirée, mais elle affirme que les débutants n'ont pas besoin d'un logiciel coûteux. Le logiciel Digital Photo Professional de Canon est gratuit pour tous les photographes Canon, et de nombreuses applications de retouche gratuites sont disponibles pour votre smartphone. Profitez au maximum de la connectivité Wi-Fi de votre appareil en transférant les photos vers votre téléphone ou votre ordinateur à l'aide d'image.canon afin de les modifier et de les partager immédiatement.



Écrit par Natalie Denton

Produits associés

Articles liés



La section Inspirez-vous est votre source principale d'astuces photo, des guides de l'acheteur et des interviews enrichissants : tout ce dont vous avez besoin pour trouver le meilleur appareil photo ou la meilleure imprimante, et pour donner vie à votre prochaine idée créative.

Retour aux Conseils et Techniques