Profil

Alexander Hassenstein

Four football players in white surround one player in red and black in a closely cropped shot.
L'ambassadeur Canon Alexander Hassenstein a réalisé ce cliché de Hanno Behrens du FC Nürnberg et de Daniel Baier du FC Augsburg se disputant le ballon lors d'un match de Bundesliga en mars 2019 à Nuremberg, en Allemagne. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark III) équipé d'un objectif Canon EF 400mm f/2.8L IS II USM (désormais remplacé par l'objectif Canon EF 400mm f/2.8L IS III USM) à 1/2000 s, f/6,3 et ISO 800. © Alexander Hassenstein / Bongarts / Getty Images

Toujours présent aux évènements sportifs majeurs mondiaux, le photographe allemand internationalement reconnu Alexander Hassenstein, également photographe sportif chez Getty Images et ambassadeur Canon, a la réputation enviable de toujours prendre le cliché parfait.

Né en 1971 dans l'ancienne Allemagne de l'Est, Alexander a été captivé par la photographie dès son plus jeune âge, après avoir emprunté l'appareil photo de son père pour prendre des photos de ses amis jouant au football.

« Je me souviens très bien de ces photos, parce que je n'avais aucune expérience technique avec les appareils photo [à l'époque]. Ces anciens appareils photo étaient entièrement manuels, rien n'était automatique. Quand mon père m'a donné l'appareil photo, j'ai pris toutes mes photos avec une exposition longue ! »

Alexander Hassenstein smiles, holding his Canon EOS-1D X Mark II.


Lieu : Erding, Allemagne
Domaines de prédilection : portrait, sports
Kit préféré :
Canon EOS-1D X Mark II
Canon EF 600mm f/4L IS II USM

Alexander a reçu son premier appareil photo pour son 14e anniversaire, ce qui lui a donné l'occasion de s'investir pleinement dans le monde de la photographie sportive. « J'ai toujours été fasciné par ce type de photographie. Cela n'a jamais été un travail pour moi. Je suis un passionné. Je ne dis jamais que je fais mon travail. En réalité, j'exerce ma passion. »

Alors qu'il grandissait dans une petite ville, l'enthousiasme d'Alexander pour la photographie sportive s'est nourri des images qu'il voyait dans les journaux et les magazines. Pour lui, le fait d'avoir vécu loin de tous les grands stades a joué en sa faveur, car la photographie de sports à une échelle plus intimiste l'a aidé à se développer en tant que photographe.

« Il n'y avait pas de grand stade de football, et c'était une bonne chose. En effet, il est difficile d'accéder aux grands stades [en tant que photographe]. Par contre, rien ne vous empêche de vous rendre au bord d'un petit terrain de football, sans journaliste ni accréditation particulière. J'ai fait mes premières armes sur de petits terrains de football », explique-t-il.

A bird's eye view of cross country skiers rounding a tight bend.
Cet étonnant cliché en plongée d'Alexander montre des athlètes lors de l'épreuve de relais masculin des Championnats du monde IBU de biathlon à Östersund, en Suède, en mars 2019. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM (désormais remplacé par l'objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM) à 80 mm, 1/1300 s, f/5 et ISO 1250. © Alexander Hassenstein / Bongarts / Getty Images

Après avoir terminé le lycée en 1987, Alexander a étudié dans une école de photographie de Potsdam, avant de déménager à Berlin pour travailler comme photographe pour le quotidien sportif Deutsches Sportecho en 1990.

« Quand j'avais 18 ans, le Mur est tombé et je suis parti pour Berlin à peine trois semaines plus tard. C'était le moment idéal pour moi, tout semblait possible à ce moment-là. J'ai quitté mon petit village natal pour la grande ville. En 1990, j'avais l'impression d'être au centre du monde. »

Un an plus tard, Alexander a commencé à travailler pour Bongarts Sportphotograpy, où il est resté jusqu'en 2004 avant de rejoindre Getty Images. Pour lui, l'ambiance qui règne entre les photographes de l'agence est semblable aux sports qu'il couvre : compétitive, mais empreinte de camaraderie.

« Je suis photographe sous contrat. En tant que tel, je suis fier de faire partie d'une équipe. C'est très important pour moi. C'est comme dans un sport. Je suis parfois à l'avant-poste, parfois plus en retrait, mais le plus important pour moi, c'est de faire partie d'une équipe. Et nous avons une belle équipe chez Getty. »

A black and white documentary-style portrait of Marie Lang about to walk through a crowd to the ring.
L'Allemande Marie Lang se dirige vers le ring pour affronter sa compatriote Athina Evmorifiadi dans le cadre du Championnat du monde WKU, à l'occasion de la Steko's Fight Night au Circus Krone en juin 2019 à Munich, en Allemagne. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 24 mm, 1/160 s, f/2,8 et ISO 3200. © Alexander Hassenstein / Getty Images

Depuis sa première couverture des Jeux olympiques d'hiver de 1992 à Albertville, Alexander a couvert un nombre impressionnant d'évènements sportifs de haut niveau, y compris 13 autres Jeux olympiques, cinq Coupes du monde et 12 Championnats du monde d'athlétisme. Malgré tout, il aime encore couvrir des évènements plus modestes. « Encore une fois, il ne s'agit pas seulement d'un travail pour moi. J'aime mener cette vie qui m'amène à couvrir des sports partout dans le monde, qu'il s'agisse de la finale de la Ligue des champions, d'une finale olympique ou de compétitions locales. Le sport a tant de pouvoir... Le sport, c'est la vie. »

Alexander a travaillé avec un large éventail de clients, produisant des images pour des publications comme ESPN Magazine, Der Spiegel, Sports Illustrated, Stern, L'Équipe ou encore Focus. Il a également créé des œuvres publicitaires pour des entreprises comme BMW, Allianz, Nike, Adidas, Deutsche Telekom, Puma, Mercedes Benz et bien d'autres.

En plus d'être un photographe sportif chevronné, Alexander est aussi un portraitiste aguerri. Des sportifs renommés sont passés devant son objectif, comme Lionel Messi et Usain Bolt, ainsi que des dirigeants mondiaux comme le pape François et Vladimir Poutine, et des célébrités comme Miranda Kerr et Bruce Willis.

Pour Alexander, il est toujours exaltant de travailler avec des grands noms. « C'est toujours un grand moment de ma vie d'avoir le privilège de leur parler. J'essaie toujours de garder cela à l'esprit. Mais je m'assure aussi d'être sympathique, parce que nous travaillons ensemble », précise-t-il.

An almost silhouetted profile shot of French biathlete Martin Fourcade looking through the scope of a rifle, breath steaming in the cold.
Le biathlète français Martin Fourcade en pleine séance d'entraînement à la station de ski d'Östersund, en Suède. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM à 170 mm, 1/3200 s, f/3,5 et ISO 100. © Alexander Hassenstein / Bongarts / Getty Images

Qu'est-ce que les photographes professionnels débutants peuvent souvent négliger ?

« Il faut bien connaître son matériel. Vous devez maîtriser votre appareil photo. L'appareil est un outil, rien de plus. C'est celui qui le tient qui prend les photos. Si vous ne connaissez pas bien votre appareil photo, votre système, vos objectifs et tout le reste, vous serez submergé par les aspects techniques, vous empêchant de vous concentrer sur les images. »

Vos portraits affichent une esthétique très distinctive. Pouvez-vous nous dire comment vous l'obtenez ?

« En tant que photographe sportif, je suis passif 90 % du temps. Je profite de ces moments pour imaginer une photo. Je me dis : « Si cette personne pouvait me regarder avec cet air impassible, ou avoir cette réaction... » Je garde cette idée en tête et propose ensuite une séance en studio à la personne. »

Vous avez déjà pris des photos de grands noms. Comment se retrouve-t-on à travailler avec des célébrités ?

« Nous sommes tous humains, vous savez ? Ces personnes sont généralement ravies de discuter et d'échanger un peu. Il faut être naturel et rester soi-même. C'est pourquoi je suis toujours enchanté de me retrouver en présence de ces gens dans les bons comme dans les mauvais moments, parce que c'est comme dans le monde du sport : aujourd'hui, ce sont peut-être des héros, mais ils peuvent être déchus de leur piédestal du jour au lendemain. »

Facebook : @AlexanderHassenstein
Instagram : @AlexanderHassenstein
Site Web : www.alexanderhassenstein.com

L'équipement d'Alexander Hassenstein

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Canon Ambassador Alexander Hassenstein's kitbag.

Appareil photo

Objectifs

Canon EF 28mm f/2.8 IS USM

Abordable et peu encombrant, c'est un objectif à grand-angle polyvalent idéal pour les appareils photo plein format, et un objectif standard compact haut de gamme pour les reflex numériques avec capteurs APS-C.

Accessoires

Canon Speedlite 600EX-RT

Flash puissant pour utilisation en mode interne ou externe. Le déclenchement radio intégré permet de contrôler les conditions d'éclairage à distance, dans un rayon de 30 mètres.

Articles liés

Tout afficher

Canon Europe
Programme Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

En savoir plus

Canon Ambassador Jaime de Diego

Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'événements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement, de la gratuité des frais de retour et de remises pour les services de maintenance. Ils peuvent également profiter d'offres exclusives réservées aux membres.

S'inscrire

En savoir plus

Canon Professional Services