PORTRAIT

Voir l'invisible : photographier la communauté queer

Le photographe non binaire Louis Painter réalise des portraits puissants qui mettent en valeur les différentes communautés et font transparaître les émotions de son sujet
Un portrait réalisé par Louis Painter d'une drag queen, avec de longs cheveux blonds. Elle est vêtue d'une robe à fleurs et d'un manteau de fourrure marron, debout devant un bâtiment orné.

La solitude et le besoin d'appartenance sont des émotions que beaucoup de personnes ressentent à un moment donné de leur vie, et ces dernières peuvent être difficiles à gérer. Aujourd'hui, la représentation et la visibilité importent plus que jamais, et se voir dans le travail de quelqu'un d'autre peut procurer de la joie et un sentiment de soulagement d'être reconnu·e pour qui l'on est.

La photographie peut jouer un rôle important dans la mise en valeur de la diversité, et le photographe non binaire, queer et autiste Louis Painter, qui utilise le pronom iel, capture des portraits qui retranscrivent l'humanité et la vulnérabilité tout en conservant une qualité cinématographique. Dans un même cadre, les images parviennent à entremêler une identité saisissante avec des émotions profondes.

« Il y a une sorte de solitude que les personnes queer ont tendance à ressentir », explique Louis, qui vit à Birmingham, au Royaume-Uni. « La photographie queer est toute ma vie. En m'identifiant moi-même comme queer, je veux que cela transparaisse dans mon travail. Ce projet consiste à être davantage moi-même avec des personnes qui s'identifient comme queer et avec mes ami·e·s, quelque chose auquel d'autres queers peuvent probablement s'identifier également. »

Alors, qu'est-ce qui motive Louis, et quel a été son chemin parcouru avec la photographie queer ?

Combiner beaux-arts et photographie

Une personne debout regardant à travers une fenêtre, ses cheveux aux couleurs vives font ressortir les tons verts du cadre de la fenêtre.

« J'aime la double exposition des fenêtres et les différentes nuances de vert qui, en faisant ressortir les touches de rouge, donnent vie à l'image », explique Louis, qui utilise presque inconsciemment la théorie des couleurs dans son travail. « Après le cadrage, la couleur est ma priorité. » Photo prise avec un Canon EOS RP équipé d'une bague d'adaptation monture Canon EF-EOS R et d'un objectif Canon EF 50mm f/1.2L USM à 1/200 s, f/2,5 et ISO 320. © Louis Painter

Une silhouette vêtue d'une longue robe debout au bord d'une colline rocheuse, tournée vers les champs et l'eau au loin.

Louis souhaitait que cette photo, prise dans le Peak District, ressemble à une photo d'une séquence vidéo. « J'ai effectué quelques corrections d'objectif de base et ajusté l'exposition et les zones lumineuses dans Adobe Photoshop Lightroom1. » Photo prise avec un Canon EOS RP équipé d'une bague d'adaptation monture Canon EF-EOS R et d'un objectif Canon EF 24mm f/2.8 IS USM à 1/200 s, f/2,8 et ISO 320. © Louis Painter

Louis était peintre, mais a décidé d'étudier la photographie à l'université après qu'un ami lui ait suscité de l'inspiration. Iel publie désormais régulièrement ses photographies cinématographiques uniques sur TikTok et sur d'autres plateformes de réseaux sociaux qui recueillent des milliers de vues.

« J'ai adoré le côté technique de la photographie, comme la vitesse d'obturation, ainsi que les différentes distances focales », indique Louis. « Petit à petit, j'en ai appris plus sur l'histoire aussi. J'ai développé une obsession pour cette technologie et je pourrais regarder des vidéos YouTube à ce sujet toute la journée. »

Sachant que son style de photographie était une catégorie de niche, Louis a eu cette idée du projet de photographie queer au cours du premier semestre de sa troisième année. « Les quelques photographes de cette catégorie n'y incorporaient pas d'émotions, alors j'ai pensé à combiner la partie émotionnelle de moi-même avec une esthétique cinématographique, et j'ai commencé à poster sur TikTok où j'ai reçu beaucoup d'amour d'autres personnes queer », ajoute Louis.

Louis explique que ses abonné·e·s utilisent souvent les mots « cinématique, queer, récit et fantastique » pour décrire son travail, et iel a été inspiré·e par des photographes dont les images lui ont aussi évoqué un effet théâtral. En citant Sarah Bahbah et Gregory Crewdson comme influences, Louis nous dit que ses images racontent des histoires où les mots échouent.

Trouver et diriger des mannequins

Une silhouette debout vêtue d'une armure métallique de chevalier, regarde vers l'appareil photo, l'arrière-plan flou derrière eux.

Louis a trouvé ce mannequin grâce à un callout sur TikTok. « Iel a apprécié le cosplay et j'ai toujours voulu faire une séance photo avec un chevalier », explique Louis. « Je voulais montrer des personnes queers obligées de jouer des rôles de cishet (cisgenre et hétérosexuel) et comment cela peut nous isoler. » Photo prise avec un Canon EOS 6D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM à 1/200 s, f/2,8 et ISO 500. © Louis Painter

Une silhouette habillée en princesse s'appuie contre un mur et regarde avec mélancolie une foire de la renaissance.

Louis a pris cette photo lors d'une foire de la Renaissance et, à l'instar de la photo du chevalier, a voulu représenter un scénario digne d'un conte de fées. Les images de Louis sont laissées ouvertes à l'interprétation : iel souhaite que ses spectateurs puissent se placer dans ces scénarios. Photo prise avec un Canon EOS 6D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM à 1/320 s, f/2,8 et ISO 1600. © Louis Painter

Au début, Louis a demandé à ses ami·e·s de poser pour son projet, mais après avoir publié quelques callouts en ligne, de nombreuses personnes queer ont répondu à son appel. « J'ai mis un point d'honneur à ne pas embaucher de mannequins professionnels », précise Louis. « J'aime l'idée de faire appel à des personnes ordinaires qui manifestent de vraies émotions. »

Pour ce qui est de diriger les mannequins, Louis préfère voir comment se déroule la prise de vue. « Je peux faire preuve d'impulsivité en matière de photographie. Je formule un petit storyboard, mais si je vois un endroit intéressant qui ne faisait pas partie du plan, je peux décider d'aller là-bas sur un coup de tête. Je pense que la photographie consiste à suivre le mouvement et à garder l'esprit ouvert. »

Louis donne une réplique à ses mannequins, puis leur laisse le choix quant à l'interprétation. « Je leur demande de réfléchir à leur enfance ou à un moment décisif de leur vie », explique Louis. « Une fois qu'iels sont dans cet état d'esprit, je peux me concentrer sur la composition et les couleurs. Dans une photo, environ 40 % proviennent de mes directives et 60 % de la personne que je photographie. Je veux que mes mannequins se sentent à l'aise, car ce n'est qu'ainsi que vous pourrez vraiment être vous-même et révéler vos sentiments intérieurs. »

Choisir son équipement

Le musicien trans Jay Page se regarde dans un miroir, les mains derrière la tête, sur une photographie prise par Louis Painter.

Cette image du musicien Jay Page a été l'un des premiers portraits réalisés par Louis pour son projet. « Jay avait fait son coming out trans depuis quelques mois, et l'idée était de montrer la dysphorie de genre », explique Louis. « J'ai demandé à Jay de regarder dans le miroir et de réfléchir à la façon dont iel s'identifie, ce qui a fait ressortir quelques émotions brutes. » Photo prise avec un Canon EOS 6D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.2L USM à 1/200 s, f/2,8 et ISO 800. © Louis Painter

Louis photographie souvent dans diverses conditions, des ruelles et des belvédères faiblement éclairés aux champs ouverts. Aussi, pour tirer le meilleur parti de ses prises de vue, la rapidité est de rigueur. Louis a commencé à prendre des photos avec un Canon EOS 6D Mark II emprunté à l'université et a utilisé divers objectifs Canon de la série L, avant de passer au Canon EOS RP hybride plein format, qu'iel a associé à la bague d'adaptation monture Canon EF-EOS R, afin de pouvoir continuer à utiliser les objectifs à monture EF.

L'EOS RP est compact et permet à Louis de prendre des photos en se déplaçant. De plus, la zone AF étendue fait instantanément la mise au point sur le sujet et permet d'avoir des portraits toujours nets. « J'ai eu de la chance avec cette photo, car elle était nette dès la première prise », précise Louis.

Selon Louis, un écran tactile est également incontournable. « Je n'aime pas regarder dans le viseur ; je préfère regarder directement le mannequin afin d'établir une connexion », ajoute Louis. « Je lui demande de me regarder moi, pas l'appareil photo, et l'EOS RP me permet de le faire. Il me suffit alors de toucher l'écran et je n'ai pas à me soucier de perdre l'émotion dans la photo. »

Louis a compris l'importance de la stabilisation de l'image pour les prises de vue en extérieur lorsqu'il y a beaucoup de vent. Aussi, iel utilise souvent l'objectif Canon EF 24mm f/2.8 IS USM pour réaliser des prises de vue sans aucun flou de bougé. La prise de vue avec un objectif à grand-angle permet également à Louis d'incorporer un arrière-plan plus important dans une image et de montrer à quel point le sujet se sent à l'aise dans son environnement. « J'aime être capable de capturer l'impression de solitude que l'environnement crée », ajoute Louis.

Louis utilise également l'objectif Canon EF 50mm f/1.2L USM, sa distance focale de prédilection, qui permet de capturer des détails nets même dans l'obscurité.

Les équivalents RF sont le RF 24mm F1.8 MACRO IS STM et le RF 50mm F1.2L USM.

Ce que l'avenir nous réserve

Une personne aux cheveux courts et teintés avec un anneau de nez regarde vers l'appareil photo.

Cette photo de la deuxième séance photo de Louis a été prise sur les canaux du village gay de Manchester. « Je voulais cadrer cette image comme le dernier plan d'un film où le personnage a été tabassé et regarde l'appareil photo pour briser le quatrième mur », explique Louis. « J'ai emprunté l'objectif 50 mm à l'université et j'ai adoré, car il a vraiment fait ressortir les couleurs, même en basse lumière. » Photo prise avec un Canon EOS 6D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.2L USM à 1/125 s, f/2 et ISO 6400. © Louis Painter

Louis a de grandes ambitions : iel espère continuer à photographier la communauté queer, élargir ses réseaux et trouver plus d'histoires et d'expériences uniques. « Depuis que j'ai obtenu mon diplôme, je souhaite explorer des émotions comme la joie des queers », explique Louis. « Je souhaite également photographier des personnes de sexe et de sexualité différents. Je veux photographier des personnes queer de couleur, des personnes AMAB (personne assignée comme homme à la naissance), et bien plus encore. C'est la prochaine étape. »

Iel espère voir ses photos imprimées un jour peut-être sous la forme d'un livre. « Ce serait un bon moyen de terminer le projet », indique Louis. « Je n'en suis pas là, et c'est peu de le dire, mais je prends plus de photos et je travaille tous les jours pour y parvenir. »

Démontrant le pouvoir de la photographie, les portraits de Louis permettent aux personnes de savoir qu'elles ne sont pas seules et montrent comment une seule image peut transmettre diverses émotions parfois difficiles à exprimer avec des mots.


Écrit par Nikita Achanta

  1. Adobe, Photoshop et Lightroom sont des marques déposées ou commerciales d'Adobe aux États-Unis et/ou dans d'autres pays.

Produits associés

Articles liés

  • Portrait d'une femme aux longues tresses portant un gilet court rose et un jean gris, marchant le long d'une rue.

    LA PHOTOGRAPHIE DE PORTRAIT

    Apprenez à créer des portraits reflétant parfaitement les teints de peau de vos modèles

    Maîtrisez l'art délicat de la restitution des couleurs de peau naturelles avec Jade Keshia Gordon, une professionnelle de la mode.

  • Photographe prenant une photo d'un mannequin baigné de lumière violette et tenant la tige d'une plante.

    LA PHOTOGRAPHIE DE PORTRAIT

    L'objectif idéal pour sublimer les portraits

    Ce qu'il faut prendre en compte lorsqu'il s'agit de choisir un objectif pour la photographie de portrait.

  • Portrait d'une femme souriante assise à côté d'une mosaïque bleu et turquoise, devant un ciel bleu clair et des palmiers, réalisé avec un objectif Canon RF 28mm F2.8 STM.

    LA PHOTOGRAPHIE DE PORTRAIT

    Conseils pour la photographie de portrait

    Améliorez votre photographie de portrait grâce à ces conseils et techniques.

  • PHOTOGRAPHIE DE RUE

    Portraits pour l'impression

    Le photographe et tiktokeur Kym Moseley partage ses conseils pour réaliser et partager de saisissants portraits d'inconnus.